Reconversion du dernier laboratoire Kodak. Le développement du site “Longemalle Parc” à Renens est un exemple de reconversion de friche industrielle. Le bâtiment qui occupait une partie de la parcelle de 12’864 m2, sise entre l’avenue de Longemalle et le chemin du Chêne, avait été construit en trois étapes entre 1960 et 1975 et il abritait le dernier laboratoire européen de la société Kodak. Désaffecté à la suite de la fermeture de l’usine le 30 septembre 2006, le site possédait néanmoins un important potentiel de surface disponible.

Il a encore gagné en attrait avec le développement actuel du secteur de l’Ouest lausannois, et plus particulièrement, avec la réalisation de la nouvelle gare CFF “Prilly-Malley”. Après le rachat de la parcelle à la fin 2007, le projet a fortement évolué: il prévoyait initialement la transformation du bâtiment existant pour y accueillir différents locataires. La réflexion a conduit à étudier une transformation lourde, avec rehaussement de la structure originale de quatre niveaux.

Des enjeux de première importance. Le développement du projet devait notamment tenir compte de différentes contraintes techniques liées à la transformation lourde d’anciennes installations de laboratoires. Une étroite collaboration entre le maître de l’ouvrage et le bureau d’architecte a permis d’optimiser les surfaces utiles tout en garantissant une architecture de grande qualité.

 

Leave your comments

0
terms and conditions.

Comments